• Résumé

    RESUME

     

    Marie jouait tranquillement avec son chat, Exubérant quand ils entendirent un miaulement d’une chatte que Marie appela Calme. A partir de ce jour et de cet événement, les vies de Marie et d’Exubérant vont complètement changer. Jalousie et dialogue en tous genres !! J 

     

    PS : Cette fic je l'ai écrit y a super longtemps je devait avoir 7/8 ans !

  • Le chat perdu

     Voilà l’histoire d’Exubérant, un chat très joueur et fou. .

    Ce chat adorait jouer avec sa propriétaire Marie .Il aimait aussi se promener dans la campagne. Marie était née le 16/09/2000 et avait donc 11 ans .Son nom de famille était Bloch : Marie Bloch. .Elle et ses parents vivaient dans une maison à la campagne, mais la ville était à 5 minutes de chez eux. Elle était fille unique et allait à l’école de son village .Sa mère, Marine Bloch, avait 26 ans et elle dirigeait son propre salon de coiffure, d’esthétique et de styliste. Son père, Paul Bloch, avait 28 ans et c’était le « Grand » médecin de la ville, tel était son surnom car, il était ophtalmologue, pédiatre, radiologue, cardiologue, kinésithérapeute, ostéopathe, équithérapeute, psychologue et médecin !

     

      Ce jour là, Exubérant avait très envie de faire une petite promenade en ville. Marie, qui le comprenait, lui dit d’un ton gentil mais ferme : « Non ! »

    Exubérant n’était pas content. Marie le prit dans ses bras et il ronronna. Ils allèrent jouer un moment ensemble, quand ils entendirent un miaulement (qui ne venait pas d’Exubérant, bien sûr). Marie alla voir. C’était une chatte très douce (dans les deux sens) et gentille. Elle l’appela  « Calme », car elle était aussi très affective. Exubérant tomba amoureux d’elle et elle aussi tomba amoureuse de lui. A la période de chaleur, ils restaient tout le temps ensemble. Marie était jalouse d’elle car Exubérant ne restait plus du tout avec elle. Elle ne voulait donc pas l’adopter, même sous la tristesse d’Exubérant. Ce qui ne lui ressemblait sûrement pas ! Au bout de 15 jours environ, Exubérant comprit (enfin) ce que Marie ressentait. Il lui expliqua alors  la vie des chats pendant la période  de chaleur (en langage de chat car je vous rappelle que Marie le comprend parfaitement). Elle comprit à quel point Calme était gentille et elle voulut l’adopter. Mais,  quand elle en parla à ses parents, ils ne voulurent pas. Elle pleura et dit qu’Exubérant serait triste si elle partait.

     

      « - Il me semblait que la voisine voulait un chat, non ? dit sa mère

    - Mais oui ! C’est exactement ça ! Tu es géniale Marine ! répondit son père

    - Oui maman, tu es génialissime ! Au moins, mon Exubérant chéri ne sera pas triste ! s’incrusta Marie

    - Bon, je vais prévenir la voisine. » conclut sa mère

     

     

      Voici leur discussion :

    « - Bonjour Elodie ! Comment ça va ? commença Marine

    -Très bien et toi ? répondit Elodie

    - Ca va ! Et tout le reste de la famille aussi. dit Marine

    - Pareil pour moi, Jules va très bien et Thomas aussi. Pourquoi es-tu venu me voir ? questionna Elodie

    - Exubérant a rencontré une chatte, Marie l’a appelé Calme, et comme tu voulais un chat, je me suis dit que…Marine n’a pas le temps de finir sa phrase

    - C’est bon ! Je la prends ! En plus-le nom est super !! la coupa Elodie

    - D’ accord, je vais prévenir Marie, qui va le transmettre à Exubérant puis Exubérant à Calme et tu viens la chercher quand tu veux, Elodie <3 ! finit Marine

    - Oui, à bientôt Marine <3 ! » répondit entouthiasment Elodie

     

      « - Marie ! l’appela sa mère

    - Oui ? répondit Marie

    - Va dire à Exubérant que la voisine adopte Calme et dit-lui de le faire passer à Calme. Lui dit sa mère

    - D’accord ! cria Marie

     

     

      « - Exubérant ?! l’appela Marie

    -        Miaou ? miaula Exubérant

    -        Calme va être adopté par Elodie, la voisine. Va la prévenir ! lui dit Marie

    -        Mmiiaaoouu ! » miaula entouthiasment Exubérant

     

           « - Miaou, miaou, miaou, miaou, miaou ! (Tu vas être adopté par la voisine ma Calme !)lui dit Exubérant

    -        MIAOU !! (Youpi !!) » sauta de joie Calme

     

     

    La voisine (Elodie), vint chercher Calme, le lendemain, dans l’après-midi. Marie pouvait enfin rejouer avec Exubérant et il n’allait voir Calme que la nuit, pour dormir avec elle. Elle était jalouse de Marie, maintenant. Un soir, Marie demanda à Exubérant de dormir avec elle. Il dit : « Oui. »

     

    Calme était encore plus jalouse de Marie. Le lendemain Calme était très en colère :

    « - Elle me vole mon Exubérant ! disait-elle, Je la déteste ! »

     

        Deux mois plus tard, elle eu ses chatons. Marie adorait jouer avec eux. Il y en avait une écaille de tortue, un noir, un blanc et une blanche avec des taches noires. Calme était grise claire rayée de gris foncé et Exubérant était noir avec des taches blanches et il était extraordinaire car il avait les pattes rousses et pourtant ce n’était pas un écaille de tortue car les écailles de tortue sont toujours des femelles.

     

     

       Calme laissait Marie jouer avec les chatons, pourtant elle la détestait.

     

        Le lendemain, Marie vu Elodie dans son jardin. Marie l’adorait et elle la prenait comme si c’était sa sœur. Elle avait 26 ans et c’était la meilleure amie de Marine (la mère de Marie). Son copain, Thomas avait 28 ans et c’était le meilleur ami de Paul (le père de Marie). Elodie et Thomas avait un petit garçon d ‘ un an, il s’appelait Jules et Marie l’adorait.

     

      « - Je peux venir voir Calme et les chatons ? demanda-t-elle à Elodie

    -        Mais oui, bien sûr ma chérie <3 ! » répondit Elodie

     

     

    Calme la griffa. .Elle pleura dans les bras d’Elodie. Calme était jalouse de Marie pour Exubérant et Elodie. Exubérant vint consoler Marie et en profita pour aller voir Calme.

     

       « -Tu sais Calme,  j’aimerais tellement faire une promenade en ville ; mais Marie ne veut pas, elle a peur que je me perde…soupira Exubérant.

    -        Hum, hum…fit calme en se frottant les pattes, Marie m’a dit de te dire que tu pouvais y aller.

    -        OK ! Tu lui diras merci de ma part. dit-il

    -        Mais bien sûr ! Hu, hu !! ricana Calme

     

       En sortant du village, il manqua de se faire écraser par une voiture. Il marcha , il marcha et il se perdu . 4 heures plus tard (il était 22 heures), Exubérant n’était toujours pas revenu .Marie était très inquiète.

     

       « - Mam-mam-maman ! pleura-t-elle, E-E-Exu b-b-bérant n’est t-t-toujours p-pas re-re-rev-nu !!

    -        Mais où est-il ? cria-t-elle

    -        J-je s-sais pas. répondit-elle en pleurant

    -        Va voir Elodie et arrête de pleurer, ma puce <3. intervint son père

     

    Elle alla chez Elodie. Elle lui raconta tout. Elle répondit qu’il n’était pas chez elle. Calme ne savait pas que Marie comprenait le langage « chat ».

     

    « - Je lui ai dit d’aller faire une promenade en ville pour qu’il se perde et que tu sois triste ! fit Calme

    -        Je te déteste Calme, il pourrait se faire écraser ! » lui dit Marie

     

    Marie courut jusqu’ à la ville et retrouva Exubérant. Elle raconta tout à ses parents. Le lendemain, Marie se réconcilia avec Calme et elle s’adorèrent sous la joie d’Exubérant. Il ne retourna plus jamais en ville sans Marie.


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique